*** June 2011 ***
Designer's Day

chaussures plantées

 

 

Designer's Day

Juin 2011

    A l'occasion des Designer's Day, les Ateliers de Paris ont invité leurs résidents à engager une réflexion sur le thème "conversations".

Ambrym propose la rencontre de "chaussures plantées", métaphore d'un dialogue multiculturel (entre l'Europe et l'Océanie) et intergénérationnel (entre l'enfance et l'âge adulte).Chaque chaussure est plantée d'un arbuste, d'une fleur, d'un corail, symbolisant la région du globe qu'elle représente.
La concrétisation de ce dialogue est matérialisée par des galons, reliant entre eux les souliers. Ces rubans sont imprimés des vers du poème de Charles Baudelaire, "Les correspondances".
Aves ses "chaussures plantées", Ambrym symbolise le rapport entre le monde materiel et le monde spirituel. Ou comment, grace à la mixité culturelle et sociale, déchiffrer le sens des analogies. Ces dernières permettent de passer du monde des    perceptions à celui des idées, et ainsi, de créer une entité unique, conséquence propre à chaque conversation, à chaque    rencontre.

celles-ci ont été exposés pendant 10 jours à la galerie des      Ateliers de Paris.

 

    

 

      During the « Designer’s day » week, in Paris, « Les Ateliers de Paris » invited their residents to start a reflection on the topic « conversations ».

     Ambrym suggested a « planted shoes » meeting: a multicultural   dialogue metaphor (between Europe and Oceania) and intergenerational (between childhood and maturity).
Every shoe is planted with flowers, shrub, coral, symbolizing the represented regions of the earth.
Braids connecting the different shoes represent how the  dialogue is achieved. These braids are printed with Charles Beaudelaire’s poem  « Les correspondances » .

    With her « Planted shoes », Ambrym symbolizes the connection between the material and spiritual worlds. Or how to understand the meaning of analogy thanks to cultural and social diversity.

    They allow going through the world of perception to the world of ideas, and thus, creating a unique entity, peculiar consequence to each conversation, each meeting.

    The « Planted shoes » were exposed for 10 days at the « Ateliers de Paris » gallery.

 

 

chaussures plantées 2designers day